Rédiger un article pour Google sur Internet est une chose, mais l’optimiser en est une autre. Afin de bénéficier d’une bonne visibilité sur Google et d’autres moteurs de recherche, il est important de prendre le temps de rédiger un contenu de qualité pour les internautes. Cela vous permettra d’obtenir un article parfaitement optimisé et d’apparaître dans les premiers résultats de recherche. Voici quelques astuces importantes pour vous permettre de proposer des articles SEO de qualité pour Google.

Recherche de mot-clé pertinent pour une meilleure position sur Google

La recherche de mots-clés reste une étape capitale pour acquérir une bonne visibilité. Pour un vendeur de produits électroménager par exemple, il serait opportun de se positionner sur les mots-clés comme « vendeur électroménager » ou encore « produit électroménager ». L’affichage de votre site à la première page des résultats sur les mots-clés relatifs à vos services est un point positif pour développer vos affaires. En effet, la majorité des internautes se limite aux premiers résultats sur Google, ce qui vous donne un large avantage. De nombreuses personnes auraient donc tendance à se tourner vers vos produits électroménagers. La recherche de mots-clés s’avère donc importante pour mieux se positionner sur des moteurs de recherche comme Google et demeure le fer-de-lance de votre méthode de référencement SEO.

Mais attention, il vous sera compliqué de vous positionner sur un mot-clé générique. La concurrence est de taille et il serait donc judicieux de ruser. Pour cela, il faudra avoir recours à des mots-clés à longue traîne dans votre texte pour rabaisser le taux de rebond (la baisse du taux de rebond ne serait que bénéfique pour votre visibilité). Elle consiste en effet à créer des mots-clés spécifiques comme « fournisseur électroménager paris ». En créant une page spécifique des résultats à une telle expression, ces mots-clés à longue traîne vous aideront à rédiger des contenus dont l’audience sera extrêmement qualitative et ciblée. Mais elle touchera un nombre réduit d’internautes.

Segmentation du contenu SEO grâce aux balises : une étape cruciale pour une visibilité optimale

La rédaction d’un contenu d’une traite pour Google ne sera pas agréable à lire et encore plus lorsqu’il est plus de 1 500 ou 2 000 mots. Pour cela, il est important de sectionner l’article en des rubriques et sous-rubriques. Vous pourrez ensuite traiter chaque point l’un après l’autre.

Le titre SEO de l’article est considéré comme la balise H1. Celle-ci reste unique au sein de tout contenu. Pour le thème WordPress, le titre SEO est donc représenté par la balise H1. Votre contenu devra alors commencer par des balises H2. Lors d’une recherche pour l’obtention de données, il est important que l’internaute retrouve le mot-clé principal dans le titre SEO. La majorité a tendance à cliquer sur des résultats comportant l’élément principal de leur requête.

Déterminer une trame centrale de même que diverses catégories (rubriques) et sous-catégories à traiter. Chacune de ces catégories représentera un titre relatif à une balise H2. Pour ce qui est des sous-catégories, elles sont désignées par des H3. Il est également possible de retrouver des balises sous ses sous-catégories qui sont des H4. On retrouve rarement les H5 et H6 qui sont rangées sous les H4. Pour écrire de façon optimisée pour le SEO, il serait bénéfique pour le rédacteur d’insérer plus de mots dans les rubriques ou les sous-rubriques.

Ces dernières constituent un avantage précieux pour la fluidité dans la rédaction web et le référencement web tout en favorisant votre site lors des recherches Google ou sur d’autres moteurs. Écrire un article SEO optimisé en y incluant les balises H pour mieux le segmenter offre une facilité au rédacteur de pouvoir glisser des images sous les rubriques pour une meilleure illustration des points abordés.

Production d’un contenu long et explicatif

Méthode très réussie de nos jours, le contenu long vous donne un avantage crucial dans votre stratégie d’optimisation SEO. Une fois sur Internet, l’internaute aura à chercher des réponses ses interrogations et problèmes. Un contenu long étoffe le champ sémantique, ce qui confirme votre expertise auprès de Google. En réalité, Google préfère les contenus qui tournent autour du même mot-clé.

Plus votre contenu répondra à la question de l’internaute sous tous les angles, plus Google considérera votre article. Aussi, dans le cas où certains indicateurs comme le temps passé sur la plateforme indiquent un intérêt, l’article sera plus privilégié dans les résultats de recherche sur Google. Avec le perfectionnement de Google aujourd’hui, celui-ci peut désormais répondre amplement aux requêtes des internautes en les accompagnant dans leurs besoins. La meilleure écriture offrant une satisfaction maximum aux internautes est récompensée.

Les pages regorgeant de plusieurs mots-clés peuvent être importantes pour Google. Cela permet de positionner sur différentes requêtes à la fois, qui sont relatives à un besoin unique. Mais il faudra insérer ces mots-clés naturellement et de manière réfléchie.

Le balisage HTML

Lorsque le mot-clé principal à positionner n’est pas présent dans le titre ou dans les parties essentielles, alors Google devra travailler plus le texte pour une meilleure compréhension. Ce n’est qu’après cela que votre article sera positionné. Certaines balises sont très importantes pour parfaire votre SEO : il s’agit de l’élément du titre et du contenu de l’article.

Vous devez avant tout vous mettre à la place de l’internaute et de Google. Ce dernier est capable de comprendre absolument l’ensemble de votre contenu lorsqu’il consulte vos titres et votre méta description. Le travail est sans doute complexe et votre positionnement sur un mot-clé ne sera pas facile. On est plus enclin à cliquer sur l’élément de titre apparu dans les résultats des recherches et comportant le mot-clé visé que s’il est absent.

Quant à la méta description, elle s’utilise pour les classements. Mais elle doit absolument motiver l’internaute à continuer la lecture sur la page. Il est possible d’y intégrer des mots-clés, mais cela est loin d’être une obligation. Lorsque Google affiche une méta description incluant les phrases et les mots demandés, les lecteurs sont souvent plus rassurés que ce résultat sera pertinent et pourra mieux leur satisfaire.

L’insertion des liens internes et des liens sortants

Les liens internes et les liens sortants présentent tous leurs avantages dans la rédaction d’un contenu SEO. En effet, les liens sortants apportent des compléments de détails à l’article. Quant aux liens internes, ils permettent de relier différents articles entre-deux.

  • Les liens internes : ils vous aident à renvoyer le lecteur vers d’autres plateformes de votre site Internet. Avec ces liens, vous pourrez réaliser le maillage interne pour les liens issus de votre site web. Ils constituent une véritable solution pour augmenter le référencement de l’ensemble de vos pages. Ils vous permettront également de baisser le taux de rebond tout en incitant le lecteur à lire d’autres contenus issus d’une autre page de votre site.
  • Les liens sortants : ces liens redirigeront l’internaute vers un autre site internet ou encore une autre page. Cette possibilité à l’avantage de fournir plus d’informations au lecteur sur le sujet traité. Sachez que les liens sortants apporteront dans ce sens une valeur ajoutée à votre article. Ils sont très appréciés par la plupart des moteurs de recherche comme Google.
  • Les backlinks : À l’inverse des liens sortants, ils sont des liens émanant de votre site web, mais qui sont partagés depuis un autre site. Ils représentent un lien sortant pour le site qui le partage.

Retenez que les liens internes et externes se révèlent très importants dans votre stratégie de référencement SEO. Vous devez donc les travailler minutieusement pour une meilleure visibilité de votre site Internet.